Service sur mesure Le SLFP répond à vos préoccupations en tant que travailleur statutaire, stagiaire, contractuel, art 60 au sein des Communes et CPAS de Bruxelles, le réseau IRIS des hôpitaux, les intercommunales.
Conseils Des questions sur votre contrat, votre fiche de paie, votre statut, votre développement de carrière, la charte social, votre bien-être au travail, les accidents du travail, un harcèlement, un burn-out ? Nous vous aidons et proposons des pistes personnalisés.
Une solution Vous postulez pour un examen de recrutement ou un promotion, vous avez une évaluation négative, vous allez être licencié. Un conseil avisé rien que pour vous.

Notre priorité, vous

APPEL A LA MOBILISATION :

Les journées des travailleur.euses sociaux des CPAS se succèdent au rythme des crises : crise Covid, crise migratoire, crise de l’énergie, précarisation croissante de la population y compris pour de plus en plus de salarié.e.s ... La situation est grave : surcharge de travail due au sous-effectif récurrent, explosion du nombre de dossiers à traiter, diminution des travailleur.euse.s administratifs en support, non remplacement des collègues absents, turn-over important, augmentation des pressions au travail, manque de considération, etc. Ces problèmes non pris en charge provoquent des maladies de longue durée, des burnouts, de la démotivation, des démissions, ... et les autres doivent tenir le coup ! Mais combien de temps encore ces travailleur.euse.s devront subir une dégradation de leur santé physique et psychique ? (Troubles musculaires et articulaires, troubles du sommeil, troubles gastro-intestinaux etc.). Aujourd’hui, l’assistant.e social.e est devenu un agent administratif qui n’a plus le temps de faire du travail social ! C’est la question du sens du travail social de qualité que les travailleurs consciencieux et préoccupés par les usagers se posent. La situation actuelle engendre une qualité de service rendu à la population qui se dégrade (par exemple, délais de 30 jours pas respecté) et le travailleur et l’usager en sont les victimes. Afin d’objectiver cette situation, la CGSP ALR a entrepris en 2020 une enquête syndicale sur les conditions de travail des travailleurs sociaux des 19 CPAS de la Région Bruxelloise. Les résultats obtenus confirment des problèmes récurrents dans le fonctionnement, le management et l’organisation des services sociaux concernés. La quantité de travail administratif a fortement augmenté ces dernières années, notamment à cause de la complexification des procédures, du manque de personnel administratif ou de la généralisation des PIIS (projet individualisé d’intégration sociale). Aussi, la grande majorité des répondants indiquent que leur charge de travail ne leur permet plus d’accomplir un travail social de qualité : ils manquent de temps pour recevoir correctement les usagers et développer une guidance sociale ! De plus, comme beaucoup de travailleur.euse.s aujourd’hui, les conditions de travail impactent leur santé et leur vie privée de façon négative. Pourtant, malgré les appels au secours des travailleurs sociaux et les alertes des représentants syndicaux, les directions des CPAS ne semblent pas entendre la détresse et vouloir améliorer la situation. Cela ne peut plus durer ! Ces derniers mois, vous avez été nombreux.euses à vous mobiliser dans vos CPAS respectifs. Le front commun syndical vous propose aujourd’hui de réagir toutes et tous ensemble ! Afin notamment de pallier la surcharge de travail, la perte de sens du travail social, l’absentéisme et donc d’augmenter le bien-être des travailleurs sociaux, le front commun syndical ALR Bruxelles estime indispensable : D’engager des travailleurs sociaux en suffisance pour garantir la qualité des services aux usagers et d’engager des travailleurs des services de support (administratifs dédiés, RH, informatique) De pourvoir aux remplacements des absents dans un délai le plus bref possible De diminuer la charge de travail en nombre de dossiers par travailleur social et mieux la répartir, notamment pour diminuer le nombre d’heures supplémentaires, réduire le stress au travail et limiter les tensions avec les usagers De mettre en place une revalorisation salariale anticipée D’ utiliser les subsides pour les missions auxquelles ils sont alloués D’ anticiper les crises auxquelles les CPAS et leurs travailleurs devront faire face De mettre en place une gestion participative des équipes, à l’écoute des besoins, capables de trouver des solutions humaines plutôt qu’un modèle vertical où tout est décidé au sommet De créer, mettre à jour et informer des procédures claires concernant la prévention des risques psycho-sociaux (CPAP, registre des faits de tiers, protocole contre la violence, personnes de confiance…) et les appliquer De mettre en place la réduction collective du temps de travail Grève et manifestations des CPAS de la région 16 Novembre 2022 à 9h00 Départ du cortège à 9h00 au cabinet Vervoort au boulevard du Régent à 10 h arrivée au cabinet Lalieux (avenue de la Toison d’or 87 et fin du cortège rue Pletinckx à 12h00 (proximité bus 46 tram Bourse métro De Brouckère)
Lun - Ven : 9:00 - 16:00 Sam - Dim: Fermé SLFP ALR BRUXELLES   49 bte 6 rue Emile Claus 1050 Bruxelles (02) 2031679 info@slfpalr-vsoalrb.brussels Contact Info  Nos bureaux sont situés dans le quartier de la Bascule, un parking public est accessible
Service sur mesure Le SLFP répond à vos préoccupations en tant que travailleur statutaire, stagiaire, contractuel, art 60 au sein des Communes et CPAS de Bruxelles, le réseau IRIS des hôpitaux, les intercommunales.
Conseils Des questions sur votre contrat, votre fiche de paie, votre statut, votre développement de carrière, la charte social, votre bien-être au travail, les accidents du travail, un harcèlement, un burn-out ? Nous vous aidons et proposons des pistes personnalisés.
Une solution Vous postulez pour un examen de recrutement ou un promotion, vous avez une évaluation négative, vous allez être licencié. Un conseil avisé rien que pour vous.

Notre priorité, vous

49  bte 6 rue Emile Claus 1050 Bruxelles Lun - Ven: 9:00 - 16:00 Sam - Dim: FERME  SLFP ALR BRUXELLES   (02) 2031679 info@slfpalr-vsoalrb.brussels Contact Info  Nos bureaux sont situés dans le quartier de la Bascule, un parking public est accessible

APPEL A LA MOBILISATION :

Les journées des travailleur.euses sociaux des CPAS se succèdent au rythme des crises : crise Covid, crise migratoire, crise de l’énergie, précarisation croissante de la population y compris pour de plus en plus de salarié.e.s ... La situation est grave : surcharge de travail due au sous- effectif récurrent, explosion du nombre de dossiers à traiter, diminution des travailleur.euse.s administratifs en support, non remplacement des collègues absents, turn-over important, augmentation des pressions au travail, manque de considération, etc. Ces problèmes non pris en charge provoquent des maladies de longue durée, des burnouts, de la démotivation, des démissions, ... et les autres doivent tenir le coup ! Mais combien de temps encore ces travailleur.euse.s devront subir une dégradation de leur santé physique et psychique ? (Troubles musculaires et articulaires, troubles du sommeil, troubles gastro- intestinaux etc.). Aujourd’hui, l’assistant.e social.e est devenu un agent administratif qui n’a plus le temps de faire du travail social ! C’est la question du sens du travail social de qualité que les travailleurs consciencieux et préoccupés par les usagers se posent. La situation actuelle engendre une qualité de service rendu à la population qui se dégrade (par exemple, délais de 30 jours pas respecté) et le travailleur et l’usager en sont les victimes. Afin d’objectiver cette situation, la CGSP ALR a entrepris en 2020 une enquête syndicale sur les conditions de travail des travailleurs sociaux des 19 CPAS de la Région Bruxelloise. Les résultats obtenus confirment des problèmes récurrents dans le fonctionnement, le management et l’organisation des services sociaux concernés. La quantité de travail administratif a fortement augmenté ces dernières années, notamment à cause de la complexification des procédures, du manque de personnel administratif ou de la généralisation des PIIS (projet individualisé d’intégration sociale). Aussi, la grande majorité des répondants indiquent que leur charge de travail ne leur permet plus d’accomplir un travail social de qualité : ils manquent de temps pour recevoir correctement les usagers et développer une guidance sociale ! De plus, comme beaucoup de travailleur.euse.s aujourd’hui, les conditions de travail impactent leur santé et leur vie privée de façon négative. Pourtant, malgré les appels au secours des travailleurs sociaux et les alertes des représentants syndicaux, les directions des CPAS ne semblent pas entendre la détresse et vouloir améliorer la situation. Cela ne peut plus durer ! Ces derniers mois, vous avez été nombreux.euses à vous mobiliser dans vos CPAS respectifs. Le front commun syndical vous propose aujourd’hui de réagir toutes et tous ensemble ! Afin notamment de pallier la surcharge de travail, la perte de sens du travail social, l’absentéisme et donc d’augmenter le bien-être des travailleurs sociaux, le front commun syndical ALR Bruxelles estime indispensable : D’engager des travailleurs sociaux en suffisance pour garantir la qualité des services aux usagers et d’engager des travailleurs des services de support (administratifs dédiés, RH, informatique) De pourvoir aux remplacements des absents dans un délai le plus bref possible De diminuer la charge de travail en nombre de dossiers par travailleur social et mieux la répartir, notamment pour diminuer le nombre d’heures supplémentaires, réduire le stress au travail et limiter les tensions avec les usagers De mettre en place une revalorisation salariale anticipée D’ utiliser les subsides pour les missions auxquelles ils sont alloués D’ anticiper les crises auxquelles les CPAS et leurs travailleurs devront faire face De mettre en place une gestion participative des équipes, à l’écoute des besoins, capables de trouver des solutions humaines plutôt qu’un modèle vertical où tout est décidé au sommet De créer, mettre à jour et informer des procédures claires concernant la prévention des risques psycho-sociaux (CPAP, registre des faits de tiers, protocole contre la violence, personnes de confiance…) et les appliquer De mettre en place la réduction collective du temps de travail Grève et manifestations des CPAS de la région 16 Novembre 2022 à 9h00 Départ du cortège à 9h00 au cabinet Vervoort au boulevard Régent à 10 h arrivée au cabinet Lalieux (avenue de la Toison d’or 87 et fin du cortège rue Pletinckx à 12h00 (proximité bus 46 tram Bourse métro De Brouckère)